Les paysages suspendus

← Retour au portfolio

Construit au tournant des années 60 et 70 l’autoroute Dufferin-Montmorency constitue l’une des plus spectaculaires portes d’entrées à la ville de Québec. Cet élan aérien fonctionnel a engendré la déstructuration des secteurs qu’il surplombe. Pour répondre à cette problématique, NCUBE architecture a proposé l’implantation de brindilles surdimensionnés en cuivre dans un champ de graminées naturels. La disproportion de taille entre les représentations schématiques de brindilles et les brindilles naturelles marque la nécessité pour l’homme de grossir ce qu’il regarde pour en assimiler l’essence et met à l’avant-scène l’influence qu’il a sur l’environnement tant naturel que construit ainsi que sa responsabilité envers les paysages urbains et ruraux.

Qu’elle soit perçue depuis la route ou depuis divers points dans la ville; en partie ou en globalité, la verticalité de l’ensemble, incliné vers la ville, marque la cohérence d’une procession. Chacune des expériences possibles met en scène une dimension de l’œuvre correspondant à un niveau de détail et à une lecture différente. Le jour, l’installation se découpent tantôt sur la ville, tantôt sur les Laurentides comme les acteurs d’un panorama charismatique. La nuit, une jungle urbaine s’anime de silhouettes d’arbres et de bêtes en mouvement sous l’effet des phares des voitures et des réverbères.

La proposition s’inscrit dans la perspective actuelle de restauration de la biodiversité et de l’environnement en milieu urbain (qualité de l’air et atténuation des îlots de chaleur). Les graminées (espèce pionnière) contribuent durant trois saisons (couleur et inflorescence) au décor du jardin suspendu.
L’utilisation du cuivre comme matériau de recouvrement illustre le caractère évolutif des brindilles surnaturelles au sein du paysage suspendu, mettant en lumière leur verticalité acérée, évoquant à la fois les éléments traditionnels urbains tel que les toitures, clochers, cheminées et antennes, mais aussi les végétaux, forêts, brindilles, oiseaux et formations minérales présents à diverses échelles dans la nature. Autant d’acteurs valorisant et bonifiant la présence des autoroutes dans le paysage urbain.

  • Client Ville de Québec
  • Catégorie Concours
  • Coût budgétaire 0,75M$
  • Endroit Québec
  • Année de réalisation 2009