Jardin d’art contemporain

← Retour au portfolio

Située en fin du parcours d’accueil de la Capitale Nationale du Québec, la Grande Allée présente un immense potentiel pour redéfinir la porte d’entrée du quartier Montcalm et marquer sa vocation. Le projet propose un grand déambulatoire piéton au sud de Grande Allée depuis l’intersection de l’Avenue Bougainville jusqu’à l’Avenue Cartier, en passant sous le porte-à-faux du futur agrandissement du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ). Ce déambulatoire généreux et perméable est ponctué de sept accès au Parc des Champs-de-Bataille, dont cinq dans le prolongement des avenues perpendiculaires.

L’avenue des Érables représente bien le caractère du quartier Montcalm et son prolongement au-delà de Grande Allée jusqu’à l’Avenue George VI défini l’accès au Parc des Champs-de-Bataille ainsi qu’au Parc du MNBAQ. Le parc et la ville s’interpénètrent pour définir un front urbain perméable entre deux entités aux vocations et caractères distincts.

Le prolongement de l’Avenue des Érables permet de dédier l’Avenue Wolfe Montcalm aux piétons et d’unifier l’ensemble du Parc du MNBAQ. L’allée, en plus de renforcer sa vocation commémorative, assure la mise en valeur de l’architecture des pavillons du MNBAQ en reliant les deux secteurs d’accès au MNBAQ, soit l’accès du pavillon Pierre Lassonde sur Grande Allée et le pavillon d’entrée situé entre les pavillons Gérard Morisset et Charles Baillargé. L’allée est rythmée de segments perpendiculaires reliant des socles dédiés aux sculptures pour former un jardin d’art. Cette concentration d’œuvres le long de l’allée positionne le Parc du MNBAQ comme un cœur où convergent les parcours d’art de la ville.

La nouvelle Place du MNBAQ est bordée à l’ouest par l’Avenue des Érables sur laquelle est érigée une série de structures urbaines servant de support aux événements. Le concept architectural des structures urbaines s’harmonise à celui du pavillon Pierre Lassonde. La surface d’une case de stationnement est surélevée afin de former un espace sous un toit vert pouvant être plus ou moins fermé. La nature anguleuse des membrures reprend les angles de la structure des murs-poutres du nouveau pavillon du MNBAQ et s’harmonise au traitement du sol.

  • Client MNBAQ
  • Catégorie Concours
  • Endroit Québec
  • Année de réalisation 2013